SCV25 – Trou Pinambour

Les explos au SCV25 – Le Trou Pinambour

Cette cavité dispose de deux entrées, l’Entrée Supérieure (SCV25) et l’Entrée Inférieure, non numérotée. Une traversée facile est possible.
Une troisième entrée supérieure existe et permet une autre traversée, il s’agit du Gouffre à Maule.

Coordonnées Entrée Sup : X=872,617 Y=349,277 Z=1531m (Lambert III)
Coordonnées Entrée Inf : X=872,617 Y=349,512 Z=1489m (Lambert III)
Profondeur : -138 m
Développement : 2001 m (en 1984)

Historique :

C’est en prospectant la zone en juin 1968 que le SCV découvre cette cavité (SCV Activités n°10).
L’exploration est menée rapidement, sans difficulté majeure et butte sur plusieurs siphons.

En août 1972, la jonction est réalisée avec le Gouffre à Maule, depuis le Trou Pi. En octobre de la même année, une traversée est réalisée (SCV Activités n°28).

Les explorations se poursuivent au Trou Pi. Un fumigène est placé au niveau de la trémie du fond, et un repérage en surface permet de trouver l’Entrée Inférieure ! Après plusieurs séances de dézob en surface, la traversée devient effective en juin 1981 (SCV Activités n°43).

Dans les années 1990, la cavité est équipée / brochée par les BE locaux, afin de faciliter l’équipement rappelable.

En 2017, le SCV revient au Trou Pi et réalise à nouveau la traversée avec le Gouffre à Maule. Nous reprenons et redébouchons l’entrée inférieure, complétement obstruée de terre et cailloux. En 2018, la traversée Trou Pi – Trou Pi est de nouveau réalisée !

Voir tous les CR récents liés au SCV25 – Trou Pinambour
Voir tous les CR récents liés à la traversée Trou pi – Trou Pi

Bibliographie :

Accès et descriptif :

Tout est dans Synthèse de la cavité (pdf, réalisée par JP Sarti en 1984).

Le trou Pinambour s’ouvre par un porche à 1520 mètres d’altitude. Il recoupe une circulation d’eau pérenne importante malheureusement vite perdue dans un éboulis. Cet écoulement permis une coloration du système avec la résurgence de Noirfond. Un méandre collecteur non fonctionnel s’étend sur 350 mètres et donne accès à trois siphons étagés de – 152 à – 180 mètres, à plusieurs affluents secondaires et à un second orifice désobstrué en 1981 (1470 mètres). Le réseau se développe au contact de la couche à orbitoline dans sa partie supérieure puis dans l’Urgonien (tout le système se développe dans l’Abtien inférieur).

Topo :

Plan (pdf) et Coupe (pdf).
Equipement en classique :
P25 : C35, (AN/arbre) → 2B ↓ 1dev/AN (optionnel)
P25 : C33, 2B → 2B ↓ 2B ↓ 1dév/béquet
Vire : C45, 1B → 1B → 1B → 1B → 2B (départ Gouffre à Maule à gauche), puis 1s → 2s ↓ 2B ↓ (sur la vire en main gauche)
……..(méandre)…….
Vire au dessus du P7 : C10, 2B → 1s → 2B
R7 : C15, 6-7 broches + 1 sangle
R5 / pendule : équipé en fixe. Mais ne pas hésiter à poser une corde : C15, 3-4 amarrages
R5 remontant : équipé en fixe

Equipement vers le Gouffre à Maule :
P5 : C15, (AN + 1 AF) → (1AF + 1s) ↓
P13 : C30, 2s → 1s → 2s ↓ 2s ↓

Traversée Trou Pi (Sup) / Trou Pi (Inf) :
C70 + 10 amarrages (à confirmer)
Vérifier au préalable (en montant), que la sortie Trou Pi Inf est libre de tout obstacle.

Les commentaires sont fermés.