Tournage film « Vallon des Eparres » – Huitième – Trou Pinambour- 29 et 30-06-2019

Programme prévu lors de la réunion préparatoire tenue le 19 juin 2019

Initialement le week-end du 29-30 juin était réservé pour effectuer les prises de vues se rapportant aux faits qui ont marqué les explorations du Trou Pinambour.

C’était également l’opportunité de filmer des prélèvements dans le cadre de l’inventaire de la faune souterraine de Chartreuse.


Samedi :
1 Entrée inférieure
1-1 Reconstitution de la découverte de l’entrée inférieure. Utilisation de fumigènes

NB : Historiquement il y a eu deux tentatives effectuées pour découvrir l’entrée inférieure du Trou Pi. La première n’a pas permis de localiser précisément l’entrée recherchée. La deuxième tentative fut réussie et a permis de la localiser avec exactitude (SCV Activités 42 p.17 et 18). Les acteurs de cette deuxième tentative n’étant plus au club, ce sont les acteurs de la première qui ont été repris pour la reconstitution ;

  • 1-2 Prélèvements biospéléo

2 Descente dans l’entrée supérieure

Dimanche :
1- Entrée par l’entrée inférieure équipée l’an dernier et coloration de la rivière
2 – Prélèvements biospéléo

Préparation

Julien a fourni un flacon de fluo pour rejouer la séquence de la coloration

5 fumigènes commandés à la société YLEA – Livraison effectuée

Julien apprend à Lionel qu’une partie du cheminement souterrain à partir de l’entrée inférieure n’est pas équipé. Tout le matériel est pris pour équiper le Trou Pi par l’entrée supérieure.


Participants :

Garnier Jean-Claude, Gaby et Annabelle Meyssonnier, Jacques Lachise, (Jack) Jaques Romestan (JR), Nicole Jonard, Alain Gresse (Lionel), Josiane et Bernard Lips, Michel Philippe

Michel est indisponible le samedi matin, il rejoindra le reste de l’équipe le samedi en fin d’après-midi.
D’autres participants du SCV n’ont pu se rendre disponibles en raison de leur participation au barnum du Berger. C’est dommage car il y aurait eu besoin de porteurs et de sang neuf pour le dimanche.

Transports :

Gaby et Annabelle viennent de Vallon Pont-d’Arc le vendredi soir
Jean-Claude étant sur place, il covoitura pour le retour avec JR.
Bernard et Josiane sont avec Lionel.
Michel vient de l’Ardèche et voyage seul.

Jack voyage seul également car il ne part pas de Villeurbanne.

Hébergement :

Dix places sont réservées à la ferme de l’Ours pour la nuitée de samedi à dimanche.

Samedi 29 juin:

Départ 8 h 30 du SCV : Lionel, JR, Nicole, Jack, Bernard et Josiane
Gaby et Annabelle ainsi que Jean-Claude nous rejoignent à 10 h 30 au parking du Château.

1 – Commence alors la montée au Trou Pi inférieur, Lionel lourdement chargé et chaudement habillé et ayant opté pour les bottes souffre dans la montée.
Bernard et Josiane s’enfoncent dans la cavité pour réaliser les prélèvements biospéléo.
Pendant ce temps le reste de l’équipe effectue les prises de vues extérieures retraçant la recherche de l’entrée puis sa découverte à la vue de la fumée émise par un fumigène (Jack et Jean-Claude derrière les caméras, Annabelle, Nicole et JR en tant qu’acteurs).

Bernard et Josiane ressortent congelés de la cavité. Un fort courant d’air souffle et la température intérieure est de 3°C.

Peu d’animaux trouvés, vraisemblablement en raison de conditions hivernales régnant dans la cavité.


C’est au tour de Jean-Claude et Jack de s’enfiler dans les étroitures inconfortables avec les caméras. Gaby et Lionel les rejoignent pour jouer leur rôle d’acteurs avec les équipements d’époque (lampe à carbure). Un nouveau fumigène est allumé et les prises de vues sont rapidement effectuées.

2 – Montée au Trou Pi supérieur
La montée est effectuée par le chemin passant non loin du Gouffre à Maule et souligné par des cairns. Le passage étant long, le retour s’effectuera pour un groupe en piquant directement sous le Trou Pi en direction de la barrière au mouton se trouvant sur le chemin, pour un second groupe en passant par le SCV27.
Trois types de prises de vues sont effectuées :
– l’entrée avec les découvreurs
– la descente au descendeur
– la remontée sur corde.
Pour filmer la descente et la remontée, Jean-Claude se positionne avec la caméra dans un renfoncement situé en milieu de puits.

En raison de la fatigue, il n’est pas envisageable de remonter le dimanche avec tout le matériel pour équiper le Trou Pi depuis l’entée supérieure et compte tenu du manque de pluie il n’est pas du tout certain que la rivière coule.
Il est décidé que tout ce qui pouvait être fait ce week-end a été effectué.
Les tentatives d’appels pour informer Michel qu’il n’est pas utile, a priori, qu’il vienne, restent vaines en raison du manque de réseau.

3 – Descente au parking.

Arrivés au Trou de la Fumée, Lionel emmène Bernard et Josiane à l’entrée du trou Lisse car ils souhaitent y remonter le dimanche pour effectuer des prélèvements.
Depuis le Trou de la Fumée, il faut compter 10 à 15 minutes en restant sensiblement sur la même courbe de niveau pour rejoindre le Trou Lisse.
Le retour du trou Lisse vers le parking s’effectue en descendant directement mais le chemin est encombré par de nombreux troncs d’arbres.

Dimanche 30 juin

Bernard et Josiane remontent au Trou Lisse pour effectuer des prélèvements.

Sur proposition de Jean-Claude, une promenade est effectuée par le reste de l’équipe le long du Cozon. Entre Entremont le Vieux et le pont routier situé en aval du village, le parcours ombragé et le torrent entrecoupé de marmites et cascatelles procurent une ambiance rafraîchissante en cette période de fortes chaleurs.

Au retour de la balade, une visite du musée de l’Ours avec Michel comme guide nous permet de connaître nombre de détails passionnants sur la création du musée, sur les matériels exposés et sans l’oublier, sur Collombine.
Après un pique-nique au bord du Cozon, nous nous séparons.

Jack remonte Lionel au Château, il va attendre Bernard et Josiane. Ces derniers sont de retour du Trou Lisse vers 17h. Retour sur Villeurbanne.

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.