Gouffre d’Angrières – 15-07-2018

Participants :
Fabien, Axel

C’est une équipe réduite composée de Fabien et moi-même qui retourne à Angrières avec une ou deux séances de retard. Seb et Julien nous ont dit qu’ils avaient bien déblayés la fois précédente, et qu’ils avaient bon espoir que le méandre s’élargisse peu après.

Motivés par ce discours, on arrive sur les lieux du dernier tir vers 11h. Enfin on ne remarque pas tout de suite le tir, on se dit juste qu’ils ont drôlement bien bossé depuis notre dernière visite. On descend un peu, on déloge 2 grosses écailles, on les taille pour réussir à les caser dans le fond et on descend de 2m pour ratterrir sur un tas de gravas: on a retrouvé ce qui reste du tir précédent! Une « salle » est en vue dans la suite du méandre : 5m de long 1m50 de large, et on peut être à l’aise debout. Mais malheureusement le méandre reprend vite sa taille habituelle après la salle. Toutefois en jetant des cailloux au fond du méandre, on les entend tomber dans de l’eau 4-5m plus bas, l’espoir revient.

De retour sur le tas de gravas, l’amont est plus prometteur : on descend d’1m, on voit l’actif juste en dessous. Je prépare le terrain en cassant les étagères en Mondmilch, puis Fabien sort le perfo. Un trou, deux, puis trois… Et c’est le drame, la mèche casse! Ce sera donc juste 3 pailles pour aujourd’hui. On revient dans la salle, on lance le tir : 5min après on a toujours 0ppm, le courant d’air aspire bien. On retourne sur les lieux, après déblaiement je peux passer mais pas Fabien. En me faufilant, j’aperçois un élargissement (1m50 de diamètre et je pense qu’on tient debout) et l’actif qui continue dans le méandre. Mais avant de pouvoir passer, il y a du boulot. On passe les heures qui suivent à se tailler un chemin à la massette et au burin: le Mondmilch est vaincu mais des écailles résistent ; il faudra revenir avec une nouvelle mèche.

TPST : 8h

Et en bonus un schéma de la zone de chantier, réalisé par Fabien:

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Gouffre d’Angrières – 15-07-2018

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.