SCV47 – Trou Lisse à Combonne

Les explos au SCV47 – Le Trou Lisse à Combonne

Cette cavité dispose de trois entrées. L’entrée inférieure (SCV47c) est la plus facile d’accès et la plus évidente pour accéder au réseau profond.

Coordonnées 47a : X=872,617 Y=349,277 Z=1531m (Lambert III)
Coordonnées 47b : X=872,617 Y=349,512 Z=1489m (Lambert III)
Coordonnées 47c : X=872,617 Y=349,512 Z=1489m (Lambert III)
Profondeur : -138 m
Développement : 2001 m (en 1984)

Historique :

C’est en prospectant la zone en juin 1968 que le SCV découvre cette cavité (SCV Activités n°10).
L’exploration est menée rapidement, sans difficulté majeure et butte sur plusieurs siphons.

En août 1972, la jonction est réalisée avec le Gouffre à Maule, depuis le Trou Pi. En octobre de la même année, une traversée est réalisée (SCV Activités n°28).

Les explorations se poursuivent au Trou Pi. Un fumigène est placé au niveau de la trémie du fond, et un repérage en surface permet de trouver l’Entrée Inférieure ! Après plusieurs séances de dézob en surface, la traversée devient effective en juin 1981 (SCV Activités n°43).

1973 : explo dans le réseau des Grands Puits (SCV Activité 30)
1979 : stage perf (CR à chercher), bivouac dans la Grande Salle (SCV Activité 40)
1982 : explo réseau des Grands Puits (SCV Activité 44)
1983 : explo dans le Pop’s Réseau, au Gabuzo Réseau (SCV Activité 45)
1990 : explo d’un puits parallèle par les Vulcains (Echo des Vulcains n°48, p26 à 32) et par PSCJA (SpéléoDossier 22, p64 à 68). Topo à publier ?
1996 : ouverture diaclase en surface, désob réseau des grandes galeries, escalade plafond / méandre remontant de la 2ème grande salle (Extrait complet SCVA59 (pdf), EDSS6, 7)
1997 : escalade dans le Pop’s Réseau, escalade Puits de l’Araignée (EDSS11, 12, 13)
2006 : rééquipement des puits jusqu’à la Grande Salle (EDSS86)
2008 : mise en place d’un nouveau système de vidange de la voûte mouillante, rééquipement des puits remontant après la Grande Salle (EDSS90, 91, 93)
2009 : rééquipement des puits avant la Salle à Manger, découverte d’une série de puits (Puits de soixantenaire), sans suite (EDSS94, 95).
2012 : déséquipement des puits de 2009, escalade dans les amonts de la salle de la chauve souris, sans suite (EDSS100, CR).
2016 : les jeunes du SCV remettent le nez dans le Trou Lisse. La descente à la Grande Salle est rééquipée EFS (il faudrait encore changer les cordes, mais côté amarrage, c’est sécu).
2020 : une partie des cordes remontantes après la Grande Salle ainsi que les amarrages sont changés. Il reste quelques longueurs pour arriver à la voute mouillante.

Voir tous les CR récents liés au Trou Lisse

Bibliographie :

Accès et descriptif :

Tout est dans la Synthèse de la cavité (pdf, réalisée par JP Sarti en 1984).

Le Trou Pinambour s’ouvre par un porche à 1520 mètres d’altitude. Il recoupe une circulation d’eau pérenne importante malheureusement vite perdue dans un éboulis. Cet écoulement permis une coloration du système avec la résurgence de Noirfond. Un méandre collecteur non fonctionnel s’étend sur 350 mètres et donne accès à trois siphons étagés de – 152 à – 180 mètres, à plusieurs affluents secondaires et à un second orifice désobstrué en 1981 (1470 mètres). Le réseau se développe au contact de la couche à orbitolines dans sa partie supérieure puis dans l’Urgonien (tout le système se développe dans l’Abtien inférieur).

Topo :

Plan (pdf) et Coupe (pdf).

Equipement :
En fixe au moins jusqu’à la Grande Salle. Le reste à confirmer.
EFS jusqu’à la Grande Salle, mais vieilles cordes.
Une partie de la remontée est rééquipée en amarrages et cordes en 2020.

Equipement mis à jour par Julien le 15/05/2021

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.