Traversée Trou du Glaz – grotte Chevalier (Dent de Crolles – 38) – 02-06-2012

Participants :
Cécile Perrin, Sylvain Chapellut, Jean Jacques Rosier, Didier Macho, Julien Mondon (SCV), Béatrice Baudo (Troglodytes), Thomas Cabotiau et Frédéric Delègue (Vulcain).

Nous devions faire la traversée des Anciens dans le Vercors mais la météo en a décidé autrement. Nous programmons finalement la traversée Trou du Glaz-grotte Chevalier dans la Dent de Crolles. C’est une sortie de préparation en vue de la traversée de la Pierre Saint Martin en août prochain. Nous sommes 25 inscrits à cette traversée, et sur les 8 participants à la sortie d’aujourd’hui, seulement 3 participeront à l’interclub en août. Ce sont les 3 organisateurs de l’interclub, l’honneur est sauf.

Rendez vous au SCV à Villeurbanne à 8 h 00 samedi. Arrivée dans la matinée au col du Coq. La foule est au rendez vous, il fait beau et chaud. Un groupe de spéléos, avec des enfants, part devant nous. Ils vont faire la traversée trou du Glaz-grotte Annette. Nous les entendrons devant nous mais nous ne les rattraperons pas.

Nous nous restaurons devant l’entrée du trou du Glaz. Le courant d’air soufflant est glacial, il y a encore de la neige et de la glace. De nombreux randonneurs s’arrêtent, nous posent des questions, ou vont faire un tour dans l’entrée.

Jean Jacques est le seul à avoir fait la traversée Glaz-Annette et connaît un peu le parcours. Nous avons pris avec nous plusieurs topos et descriptions. La progression s’effectue sans encombre, les puits s’enchaînent, et nous n’hésitons pas aux croisements. La traversée est bien indiquée. Pas de difficultés particulières. Le méandre en aval du puits de la Vire et le méandre Nadine mettent un peu de piment à la sortie. Le puits Maurice est impressionnant avec ses 55 m.

L’éboulis de la grotte Chevalier est instable. La vue depuis l’entrée sur la chaîne de Belledonne est grandiose. Le temps est couvert. Le retour au « pré qui tue » est scabreux, le passage de la vire depuis l’éboulement de 2011 est délicat. Il se met à pleuvoir.

Nous sommes sortis au bon moment, une heure plus tard et nous étions sous l’orage au passage de la vire.
Retour à Lyon en soirée.

TPST : 7 h. Profondeur : -82 m.

Fred

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire