Skill, Saison 2014, Episode 3

Bonjour à tous,

Ce week-end, toutes les forces vives du SCV avaient prévu de se retrouver au fond du Skill pour une explication en tête à tête avec le méandre du fond.
Mais les conditions météo en ont décidé autrement. A cause d’un terrain devenu sans doute impraticable avec l’excès de pluies, l’équipe du samedi est resté au vestiaire, préférant rejoindre directement la 3ème mi-temps.
Méandre 1 – 0 SCV.

Qu’à celà ne tienne, c’est une équipe revancharde qui s’est présentée sur le mondmilch du Skill le dimanche. Kévin, Julien et Jean-Marc composaient l’attaque de l’équipe, alors que le coach Bernard préférait diriger les opérations depuis les tribunes installées dans un resto de St Pierre d’Entremont.
Le début du match était somme toute classique : échauffement dans la pente enneigée et descente vers le fond. A signaler quelques débordements : Jean Marc en ai venu plusieurs fois aux mains avec son adversaire du jour, son kit.
Les affaires sérieuses ont alors débuté. Pendant que Julien purgeait 10minutes de suspension en allant voir le siphon aval, Kévin et Jean-Marc ont préparé les combinaisons pour surprendre l’adversaire. L’agression du méandre fut aussi soudaine qu’expéditive : 10 à 12 chataîgnes ont été décochées par le SCV, engendrant des dégâts considérables au pauvre méandre.
L’intervention des secouristes fut nécessaire afin de nettoyer les plaies, et permet de constater le recul de 3m du méandre. Mais ce dernier réussi tout de même à se relever, nous empêcher de pénétrer dans l’embut tant espérer !

Il était tant de siffler la mi-temps, sur ce score de 2 – 0 en faveur du méandre.

La seconde mi-temps fut sans intérêt notable pour l’équipe de pointe : tenter de remonter le terrain, malgré la boue et la fatigue.
Pendant ce temps, l’entraîneur ruminait dans sa voiture en voyant l’heure tourner et le soleil disparaître.

Sortie à 22h, pour un TPST de 11h. Retour sur Lyon vers 0h.

Au final, pas mal d’interrogations. Le méandre qu’on a attaqué ne présente pas d’air, alors que la faille à côté aspirait.
Il faudra aussi revoir le siphon aval : toute l’eau y file, mais il n’y a pas d’air.
Enfin, attention au gaz dégagés par nos pailles : elles font du CO. 2-3 minutes suffisent à les évacuer, en fonction du courant d’air bien sur.

Un match retour est prévu le 15 février, possible que d’autres soient programmés dans les semaines à venir.

Affaire à suivre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire