Rassemblement caussenard Arre (30) – 11 au 13-09-2015

Participants :
SCV : JR, avec Nicole Jonard
SCAL de Montpellier : Cécile Durand et Marc Dupin

Nous partons de la maison dans le matinée, cassons la croûte sur une aire d’autoroute. Nous faisons une halte à Saint Hippolyte du Fort pour vérifier si tout va bien dans ma maison de famille, acheter quelques livres à la librairie Coularou et cueillir des coings un peu verts au verger de mon oncle.

Nous arrivons vers 17h au Domaine Lou Cevenol à Aulas où nous avons loué un chalet avec un couple d’amis qui nous rejoignent un peu plus tard. C’est une adresse à retenir, au calme au dessus d’un pré planté de pommiers et aux prix raisonnables (160 € du vendredi 17h au dimanche matin pour un chalet pouvant loger 6 personnes). Nous posons nos affaires et partons pour Arre.

Le CDS 30 a installé un chapiteau pour le repas de gala, plusieurs grands barnums pour le bar, 3 petits barnums pour l’accueil et les stands des clubs. Les stands professionnels sont logés dans la grande salle de l’ancienne gare de Arre et Bez, la petite étant réservée aux films et communications. Le soir, nous partageons la paëlla avec les premiers arrivés.

Le lendemain matin, il a plu et il y a 3 cm d’eau sous le barnum où est prévu le stand SCV/CDS 69. Suite au désistement du SCAL et de 2 exposants professionnels, et grâce à la compréhension des responsables, les stands clubs et CDS peuvent s’installer avec les professionnels. Je monte mon stand à l’entrée de la salle. Durant tout le WE, je fais la promo des bidons et tubes secours. La météo a annoncé une alerte orange aux pluies, je suis content d’être au sec. Dans l’après midi le déluge commence, les participants viennent se mettre à l’abri dans la salle et il faut lutter contre les vêtements et parapluies qui s’égouttent  sur les livres. L’apéro au pastis est servi dans 2 casques Ecrin Roc par Dom’ aidé de Domi.

Le repas du soir est apporté par les serveurs en tenue et petites chaussures qui courent entre la tente cuisine et la chapiteau sous les trombes d’eau en essayant d’éviter les flaques d’eau. Excellent repas complet servi dans des assiettes en porcelaine très bien garnies avec vin à volonté pour seulement 15 € : un grand bravo au traiteur et aux organisateurs. A la fin du repas le groupe « Six tease & the rockets » enflamme le chapiteau avec ses reprises rock’en roll endiablées. Retour au dodo à minuit passé.

Toute la nuit, la pluie tombe et nous sommes ravis d’avoir choisi un hébergement en dur. Le lendemain matin, les routes gardent les traces des inondations avec par endroits des coulées de boue et de graviers. En allant à Arre, nous admirons les résurgences du flanc nord du Causse de Blandas en très grosse crue : Sources de Lasfont, Even de Brun, Event de Bez. Certains participants ont préféré dormir dans leur voiture plutôt que sous la tente car le terrain de foot et le terrain de camping sont transformés en lac. L’épisode cévenol est terminé, la pluie cesse permettant aux organisateurs de démonter le chapiteau et les barnums au sec mais bottes au pieds.

Nous quittons Arre en début d’après midi et prenons la route. Entre Le Vigan et Ganges, la route D999 a été ravagée par des coulées de boue et de rochers. A un endroit la circulation est réduite une voie taillée dans un énorme tas de rochers et de pneus qui ont dégringolé d’une décharge implantée au dessus. Nous nous arrêtons au confluent de la Vis et de l’Hérault pour admirer la crue puis poursuivons la route. A saint Hippolyte pas de trace d’inondation. Retour à la maison en fin de journée

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire