Lundi de Pâques aux Cuves du Buizin – 02-04-2018

Participants :
Fabien, Jacques, PEF, Cyprien et Rémi (l’auteur orignal de ce CR)

En avril ne te découvre pas d’un fil, sauf si tu as une combi néoprène !
Quelle bonne idée a eu Jacques de proposer en ce début d’avril à Fabien de l’entrainer pour son initiateur de juin ! Qui dit initiateur, dit initié ! Et pour ce début de mois utilisons les bons mots : cobayes !

Les participants cobayes et leur apprenti initiateur

C’est donc motivé par un dimanche ensoleillé la veille que nous partions lundi de pâques vers l’aventure d’un premier canyon de l’année.
Arrivée : 9° C au compteur. « Pas de problème c’est un canyon avec très peu d’eau », qu’il disait. Temps gris, pas de vent ; Néoprènes serrées, mais complètes : gants, chaussons, souris, la totale !
La nature par contre n’attend que nous, c’est le début du printemps, les arbres ne sont pas encore verts, mais bourgeonnent et le sol lui brille de petites fleurs et d’ails des ours frais.

L’entraînement commence pour Fabien très vite, car malheur dès le premier C20 Jacques s’emmêle malencontreusement dans ses cordes et se bloque à quelques mètres de Fabien qui doit sortir la corde de secours pour le sauver. La seconde cascade ne le laisse pas respirer, nous avons déjà froid : J’ai un mauvais rhume qui traine, PEF malgré les gants s’inquiète de se mouiller et Cyprien même en parisien habitué du froid ne le sent pas : Jacques propose que Fabien aille poser un rappel guidé.

« Vous mettrez pas les pieds dans l’eau » qu’il disait

Rien n’y fera ensuite : on nous avait bien menti, il y a de l’eau et elle mouille comme prévue ! Un dernier petit exercice obligera Fabien à se transformer en point d’ancrage humain pour me faire descendre en rappel sur lui.

Pendant ce temps, Jacques profite de la balade

Nous finirons comme prévu trempés, crevés et frigorifiés après 4h de balade, mais contents de cette belle première journée dans le Bugey !

TPDE: 4h

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire