« Les dimanches du SCV » : Grotte Roche – 25-11-2012

Participants :

Les Jeunes :

– De l’EDS : DOUSSY Alexandre, DOUSSY Anaïs, AMROUZ Cyliana,

– Ex-EDS : AAMIR Maheen,

– SCV : LABE Mathilde, BATISSE Justine.

Les encadrants :

Alain GRESSE (Lionel), Franck BATISSE, Bernard FIGARET.

Rendez-vous 8H00 au local du club. Francky s’était chargé des croissants, pour éviter l’arrêt bistrot en cours de route qui nous faisait perdre trop de temps. Départ vers 8H30 dans le Duster de Lionel et le WW de Francky. On arrive au Pont de Goule noire à 10H15. La route des gorges de la Bourne est enfin réouverte. Bernard hésite un peu pour retrouver le sentier d’accès. En fait, il suffisait de poursuivre la route jusqu’à tomber sur deux véhicules de spéléos, dont l’un sérigraphié « guides spéléo-canyon du Vercors ». Il pleuviote. On s’équipe à l’abri de la falaise légèrement  surplombante de l’autre côté de la route, et on rentre dans Grotte-Roche à 11H15. Les rares difficultés de la cavité, équipées en fixe (cette fois, on avait pourtant pris le nécessaire, échaudés par la dernière sortie avec les jeunes il y a deux ans), à savoir la diaclase démarrant en plan incliné, puis verticale, suivie d’une main courante un peu aérienne au dessus d’un puits se passent bien à la descente. On casse-croute dans les grandes galeries qui suivent. En approchant du fond, un peu de patinage et quelques petites chutes le sol étant par endroit très boueux. On atteint le siphon terminal sans avoir rencontré les autres spéléos. Mais où étaient ils? On les croise au retour, une dizaine de jeunes guidés par Thierry GUERIN, accompagné d’un prénommé Alain. Ils avaient en fait commencé par la visite de « Fenêtre 4 », au dessus de Grotte-Roche et communiquant avec cette dernière par un puits très arrosé.

La remontée de la diaclase est un peu plus laborieuse. Alexandre et Anaïs sont hissés à la pro-traction, malcommode à mettre en œuvre vu l’exiguïté de l’endroit.

On ressort à 16H00. Il nous reste une heure de jour pour que chacun lave « à qui mieux mieux » son matos et sa combi (Lionel et Bernard redonneront un coup de brosse de retour au local). Alexandre qui voulait gagner le milieu de la rivière pour que le courant lave son matos prend un bain de siège, et Justine apprend à sa sœur comment faire pipi en l’absence de cuvette sur laquelle s’asseoir. Comme quoi la spéléo a du bon. A 19H00 pétantes, tout le monde est de retour au club.

TPST : 4H45

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire