Grotte des Tines – Lompnieu ( 01) – 24-09-2016

Participants :
JR, Nicole J. , Michel S.

L’objectif se trouve au bout de 20m de galerie de 40 cm de haut (dont 5 à 20cm d’eau) et 1 à 2m de large. La combinaison néoprène est donc obligatoire et le retour en marche arrière aussi !

Une colonne nous barre la suite depuis 2 ans. Les pailles sont inefficaces car la calcite n’est pas assez compacte.
Lionel vient de retrouver des morceaux de cordeau fourrés à la confiture, c’est le moment de s’en servir. J’utilise les trous percés par Patrick la semaine dernière et je ceinture la colonne avec un bout de cordeau.
Retour en surface et mise à feu.

Casse-croûte et retour au fond, avec JR et son perforateur Bosch, pour voir le résultat. Nicole déclare forfait et préfère une promenade au soleil. La technique a fonctionné partiellement : la colonne a été volatilisée sur la moitié de sa hauteur seulement! On ne peut toujours pas franchir l’obstacle mais ça permet de voir enfin la suite : après un virage à gauche, une galerie praticable visible sur 5 ou 6 mètres, avant de tourner à droite.

Je perce un trou à la base du reste de colonne au ras de l’eau et à bout de bras… puis le perfo refuse tout service… il n’a pas aimé l’eau!! Il n’y aura qu’un bout de cordeau dans l’unique trou.
Branchement, retour à l’entrée et … boum !

En espérant que les dommages subis par le perfo de JR seront réversibles.

TPST : 2 fois 2 h

PS : le courant d’air a un peu augmenté, les gaz ne mettent que 5 mn pour parcourir les 70 m qui nous séparent du fond.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.