Gouffre des Abergeages (Cormaranche en Bugey) – 31-01-2016

Spéléo aux Abergeages, spéléo dans les nuages

Peu après avoir quitté Lyon, s’accroissent les précipitations.
Dans l’Albarine aux eaux marron, ça coule à gros bouillon.
Pareil, dans Charabotte, ça dépote.
Les prés ont des allures de mares ou de marécage…
Bizarre tout ce déballage…
D’eau
A moins que pluie sur neige explique ce curieux manège.

Grâce à une rubalise et à la topo d’Hélène, nous trouvons l’entrée sans peine.
A peine changés, nous sommes déjà bien mouillés.
Heureusement, un sac de Jocelyn en bâche improvisée
Nous protégera un peu de l’ondée

Abergeages

Will en équipeur fou descend en premier dans le trou.
Nous descendons par la lucarne à -20
Là, attention à la cascadelle, et aux pierres qui débarouellent
Malheureusement, en bas du P5, deux oreillards du passage sont les gardiens.
Si nous passons, sûr qu’ils se réveilleront.
Dilemme…
Nous faisons demi-tour pour que les chiroptères restent indemnes

Nous sommes trempés jusqu’aux os, comme ceux que l’on a remontés pour Bruno.
1h30 ? Ca ne fera pas un très bon TPST, mais par contre, on a bien rigolé
Will et sa danse de la pluie, on a bien ri!
Et c’est déjà sûr qu’au printemps on reviendra, quand le soleil brillera.

Déjà nous imaginons le casse-croûte et le chocolat chaud
Qu’au club nous dégusterons bien au chaud

Avec Béa, Will, Cécile

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire