Equipement et explo Grotte de l’ours (PSM) – 05-2012

Notre expédition dans les Pyrénées a été un franc succès. Le soleil fût au rendez vous après deux années de malchance météorologique et d’intempéries …

Equipe SGF : Bernard Thomassery, Laurent Ylla, père Sousou, Didier Gavache, Bruno Ducluzeau, Olivier.
Equipe SCV : Stef

Quatre jours de grand beau temps nous ont permis d’atteindre et de dépasser nos objectifs à la Grotte de l’Ours.

  • Arrivée jeudi en début de soirée
  • Jour 1 : équipe d’équipement de la cavité sur l’existant (Laurent, Bruno et Olivier), puis première dans les puits parallèles de la lucarne. Arrêt sur rien, l’actif est moins gros que prévu mais la suite est évidente, à suivre …
    Equipe brochage P330 (stef et nanard), grosse ambiance comme prévue, look sapin de noël avec tout le nécessaire pour exécuter l’exercice (marteau, écouvillon, soufflette, tamponnoir, perfo, broche, ampoule le tout longé pour ne rien échapper dans le puits …), une vingtaine de broches ont été scellées à la descente (broche gripp et ampoule chimique spit) arrêt sur manque d’accus. TPST 7h
  • Jour 2 : on abandonne la première dans les puits parallèles, une équipe (Laurent et Sousou) est chargée de poursuivre l’équipement classique jusqu’au puits de la quenelle vibrante, où un tir de confort serait nécessaire. Objectif atteint sauf pour le tir.
    Poursuite du brochage (Nanard et Stef) jusqu’en bas du grand puits, équipement sur les broches de la vieille (scellement opérationnel en deux heures) modification de la ligne de descente dans les cents cinquante dernier mètres, plus confort et encore plus à l’abri de l’eau et des chutes de pierres. Jonction avec l’équipe du fond au niveau du puits du siège, remontée pour Nanard et Sousou poursuite pour Laurent et Stef. Une trentaine de broche posées , TPST 8 h
  • Jour 3 : poursuite du brochage jusqu’au puits de la quenelle (Laurent, Nanard, Olivier) encore une vingtaine de broches posées, TPST 7h
    Poursuite de la désob au trou de la libellule (stef, sousou, didier) située un kilomètre loin, sur le même contact calchiste / calcaire, petit trou d’une trentaine de mètre découvert depuis la surface et parcouru par un courant d’air important. Dégagement de la lame terminale qui nous empêchait d’atteindre facilement le front de taille. TPST 1 h
  • Jour 4 : pliage et retour sur Saint Etienne puis sur Lyon, TPSR 10 h

Voilà, la descente à la grotte de l’ours est intégralement sécurisée, la suite se déroulera entre le 4 et le 11 août 2012, date du camp SGF sur place.

Stef

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire