Dézob dans le vallon des Eparres – 16-06-2012

Samedi 16 juin
 
Participants : Gregoire Targe, Sylvain Chapellut, Michel Siméon, Alain Gresse

  • Grotte SCV46 à courant d’air située au dessus du Trou de la Fumée :
    • 1 tir  effectué dans la trémie située dans la branche de gauche au sommet de la galerie remontante désobstruée lors des précédentes séances.
    • Enlèvement des blocs qui après le tir avaient complètement obstrué l’ étroiture située à la base de la galerie.
    • Pendant environ une heure, depuis l’étroiture,  poursuite de la désobstruction. Utilisation d’une perche en bois d’environ 3 mètres pour faire tomber les blocs.
    •  
      Lors du tir, de la fumée sortant de fissures a été aperçue  à l’extérieure et au dessus de la grotte. La grotte se trouve en fait sur une très grosse cassure dans laquelle sont échelonnés plusieurs regards certains déjà vus, d’autres à désobstruer.
      TPST : 2h

  •  

  • Prospection au dessus de la grotte SCV46
    Nous remontons la cassure, et poursuivons dans les environs chaotiques situés au dessus d’une barre rocheuse.
    Michel trouve un méandre qui a été recoupé par la surface topographique. Vers l’amont, le méandre se perd au niveau d’une vire. Vers l’aval un gros bloc rocheux barre l’entrée de la suite. Des sangles et les efforts conjugués de quatre spéléos motivés permettent de sortir le bloc. Deux mètres plus bas, nous nous trouvons sur la partie autre du méandre. La partie basse est obstruée par des blocs.
  •  

  • Reprise de l’exploration à la grotte SCV27
    Cette grotte à fort courant d’air est située à l’aplomb du méandre du Trou Pi, pas très loin du P7 en bas duquel se trouve une étroiture à courant d’air située elle même au dessus du Trou Lisse, au delà de la voute mouillante.

    Au bas de la cavité, découverte en 1968, la topographie indiquait une zone impénétrable.Il s’agit en fait d’un joli méandre de 1m à 50 cm de haut et d’une trentaine de cm de large. Les formes des parois empêchent la progression.

    Deux perçages et un tir conjugué sont effectués, sur la paroi gauche. Il faut retourner au plus vite pour voir les résultats et poursuivre la désobstruction. Le courant d’air existant actuellement permet de réaliser plusieurs séances dans la même journée.

    La cavité a été laissée équipé (corde de 28m; haut du 1er puits : trois amarrages; haut du deuxième puits : un amarrage, un sac contenant le bas de la corde + une boîte plastique appartenant à Michel).

    Attention : en haut du deuxième puits, ne pas utiliser le spit situé à coté de l’amarrage. Il est coincé mais il n’y a pas de cône à l’intérieur, le condamner en le bourrant d’argile lors de la prochaine sortie, s’il ne peut être extrait.

 
TPST : 3h
Lionel

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire