Canyon Furon Intégral (38) – 30-07-2017

Participants :
Jack, son fils et son amie, Fabien, Delphine, Axel, Léa, le père de Manon, Flo, Ptit Nico.

Aujourd’hui, notre objectif, c’est le Furon intégral à Sassenage. On se retrouve au club pour récupérer le matériel avant de prendre la direction du parking des cuves de Sassenage.

Arrivés sur le parking, on se rend compte, qu’après les désistements de dernière minute des invités (un collègue de Ptit Nico et la copine du fils de Jack), on n’a que 2 véhicules. On va devoir faire des allers/retours pour emmener tout le monde en haut du canyon! Heureusement, l’amie du fils de Jack finit par arriver. On va pouvoir monter tout le monde en une seule fois. On s’équipe en partie, et on monte au parking amont. Le parking du Furon Expess est surchargé, alors que le notre est vide. On a bien choisi de se faire le Furon Intégral! On ne croisera pas grand monde sur notre chemin.

Après une rapide descente sur un sentier, on arrive au début du canyon. C’est Fabien et Delphine qui mènent la danse pour s’entraîner après leur stage perf. Jack est quand même là pour donner un coup de main quand il faut.

Les cascades s’enchaînent équipées tantôt par Fabien, tantôt par Delphine. On profite de quelques sauts et d’une petite descente en tyrolienne. Entre les cascades, on ne traîne pas. C’est que l’heure tourne!

On s’arrêtera à la fin de la première partie pour manger. Enfin, certains se verront rationnés car un des bidons de nourriture a pris l’eau. Le couvercle n’avait pas de joint 🙁

On repart pour une balade digestive avant de retourner à l’eau. Arrivés au début de la dernière partie, le ciel s’assombrit brusquement et on commence à entendre tonner au loin. Un groupe est déjà sur la première cascade. On décide de ne pas traîner et de passer directement à la suite. Il commence à pleuvioter. On continue quand même. On passe sous l’arche, la descente est sympathique.

Soudain, les gouttes se transforment en glaçons jusqu’à 15mm de diamètre. On se met à l’abri sous un rocher en attendant que ça se calme. Le doute est là, doit-on continuer ? La grêle se calme et laisse place à la pluie. Après quelques tergiversations, on se décide à continuer.

Puis, 2 minutes plus tard, la pluie se renforce et le tonnerre se rapproche. On sort du canyon. On ne tente pas le diable et on reprend le chemin qui mène à l’entrée des cuves de Sassenage. Une petite pause pour voir le porche et on file au parking à moitié sous la pluie.

Nous profitons d’un bon petit goûter pour reprendre des forces avant le retour avec notamment la tarte fruitée préparée par la mère de Léa.

TPDC (Temps Passé Dans le Canyon) : 6h environ

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire